La préparation des carters

Publié : Le 04 Mars 2013 à 18:32
Écrit par
Publié par : mobcustom
Article vu : 4 833 fois
Voilà quelques conseils qui vous éviteront de passer trop de temps dans des modifications qui au bout du compte risque de nuire au fonctionnement.

Il faut savoir que les carters moteurs sont le soutien de l'ensemble inférieur (vilebrequin) et le soutien du haut moteur.

Ils sont en général en aluminium coulés, parfois sur des moteurs prévus pour les hautes performances, les préparateurs réalisent leurs carters taillés dans la masse.

Les carters  coulés  sont pourvus de nervures de renforts afin que ceux-ci ne se déforment pas trop sous la poussée du vilebrequin au moment de la compression et aussi sous leffet de la température.

Il faudra donc faire très attention lors de votre préparation à ne pas trop affaiblir ceux-ci en enlevant trop de matière.

Pour les carters taillés dans la masse, cest tout autre chose ! Le préparateur en profite pour repartir à zéro, c'est-à-dire, réétudier la forme, les épaisseurs de ceux-ci et même dutiliser de la visserie légèrement supérieure en diamètre pour un meilleur maintien.

 

Les bas carters servent de réservoir air/essence lors de l'admission. Donc il ne faut pas que le volume soit, ni trop petit ni trop grand. S'ils sont trop petits, cela provoquera une résistance plus importante lors de la descente de lensemble, ce qui réduirait légèrement la vitesse de descente. Cela aura une conséquence sur la vitesse des gaz au passage du bas carter vers les transferts. Si les gaz arrivent trop rapidement, une partie sortira par l'échappement et ne servira à rien lors de la compression/explosion.

 

A l'inverse, si les carters sont trop volumineux, le mélange ne serra pas assez comprimé dans les carters et là aussi la vitesse des gaz sera réduite.

Donc une très grande attention est à observer lors du travail de ceux-ci avant d'entreprendre des grandes modifications. Il vous faut également bien contrôler la planéité de votre plan de joint. Il est préférable avant toutes choses en usinage de bien polir les carters (certains vous diront de les laisser brutes suivant les différentes écoles) et en particulier arrondir toutes les arêtes vives.

 

Après vous pouvez regarder s'il y a des endroits de volume mort où il sera éventuellement possible de faire un rajout de matière (métal synthétique) afin de parfaire les écoulements.

Après la pose de cette matière et son séchage complet, vous effectuerez un polissage.

Aussi, il ne faudra pas oublier non plus les raccords entre les transferts de votre cylindre et ceux des carters, car il est très fréquent de rencontrer de fort désalignement entre ces deux pièces.

 

Voilà quelques conseils qui vous éviteront de passer trop de temps dans des modifications qui au bout du compte risque de nuire au fonctionnement correct de votre moteur.

 

Si vous utilisez des carters d'origine leur volume permet le montage de plus gros cylindre.

Lors d'un montage de plus gros cylindre, vous augmentez en même temps le volume qui est en dessous du piston, dans la plupart des cas, et cela suffit pour arriver au rendement maximum de votre nouveau cylindre. Tout cela bien sur avec une admission plus grosse.

Comme déjà cité à plusierus reprises, cela n'est qu'une information, les préparateurs ont tous des avis différents à ce sujet.

Donc à vos flexibles et bon travail...

Notre sélection de produits :

347,00 €
351,00 €
472,00 €

Carter moteur Peugeot Ludix / JetForce (horizontal)

Loading...

Articles en rapport